ANDREW BALFOUR

Directeur artistique

D’ascendance crie, Andrew a composé plus de 30 œuvres pour chorale, instruments et orchestres, dont Take the Indian, Empire Étrange: The Death of Louis Riel, Migiis: A Whiteshell Soundscape, Bawajigaywin, Gregorio’s Nightmare, Wa Wa Tey Wak (Aurores boréales), Fantasia on a Poem by Rumi, Missa Brevis, et Medieval Inuit. Les orchestres symphoniques de Winnipeg, de Regina et de Toronto ont commandé de ses œuvres, ainsi que l’Ensemble Caprice, les Winnipeg Singers, la Kingston Chamber Choir et Camerata Nova, entre autres. Ses œuvres ont été présentées ou diffusées aux niveaux local, national et international.

Andrew Balfour est également le fondateur de Camerata Nova, ainsi que le directeur artistique du groupe. Fondé en 1996, le groupe de Winnipeg présente annuellement une série de concerts et participe à des festivals de musique nouvelle et ancienne. Camerata Nova a aussi cinq enregistrements à son actif, et plusieurs de ses concerts ont été diffusés à la radio. Avec le groupe, Andrew se spécialise dans la création de concerts « concepts » (comme Wa Wa Tey Wak (Northern Lights), Medieval Inuit, Chant!, Tricksters and Troubadours) et explore ainsi un thème par l’entremise d’une sélection éclectique de musique comprenant des œuvres nouvelles, des arrangements et des collaborations inter-genres et interdisciplinaires.

Par ailleurs, Andrew se passionne pour l’éducation musicale et le rayonnement, particulièrement dans les écoles qui sont situées dans les quartiers plus défavorisés de Winnipeg et dans des collectivités nordiques. Depuis 2008, il a travaillé dans ce domaine pour le compte du Centre national des arts, Camerata Nova, le Winnipeg Symphony Orchestra et diverses divisions scolaires du Manitoba, offrant à des jeunes élèves des séances valorisantes qui leur font découvrir la joie et la liberté de l’expression de soi par la musique.

Andrew a été conservateur et compositeur en résidence pour le Indigenous Festival du WSO, en 2009 et en 2010, et a reçu en 2007 le prix « Making a Mark » du maire de Winnipeg, offert par le Conseil des Arts de Winnipeg à un artiste de la ville dont la carrière est en plein essor.